Depuis 2003...
Bassin Pacifique Sud
Nouvelle Calédonie
Polynésie Française
Australie
Fidji
Vanuatu
Wallis & Futunua
Cook
Samoa
Tonga

Les statistiques cycloniques pour le bassin Pacifique Sud

Des statistiques sont établies par différents centres météorologiques afin d'observer l'évolution de l'activité cyclonique
Ci dessous vous retrouverez celles établies par Météo France Calédonie
D'autres statistiques ont été établies à travers d'autres sources (BOM, JTWC,...) que vous pourrez retrouvez aussi en vous rendant
sur l'historique des cyclones dans le bassin Pacifique Sud et le bassin Hémisphère Sud


Les statistiques ci dessous sont issues des données de Météo France Nouvelle Calédonie

Sur le Pacifique Sud, zone à l'est du 142°E


Sur 29 saisons de 1968 à 1997
:


- 266 phénomènes cycloniques soit 9,17 phénomène par an

- 117 cyclones soit 4,03 cyclones par an

- 66 dépressions tropicales fortes soit 2,27 par an

- 83 dépressions tropicales modérées soit 2,86 par an

- une grandre variabilité du nombre de cyclone sur chaque année

 


Dans la zone Nouvelle-Calédonie

Depuis 25 ans :
-on a dénombré 84 dépressions tropicales
soit une moyenne de 3,4 dépressions tropicales par an
- 46,4% d'entre elles évoluent jusqu'au stade maximal soit 1,5 cyclone par an
- l'activité cyclonique peut cependant être très variable :
avec une seule dépression ayant atteint le stade de modérée la saison 82/83
fut particulièrement calme en Nouvelle Calédonie mais désastreuse en Polynésie
A l'inverse 4 cyclones et une dépression ont touché le territoire
entre le 18 décembre 1988 et le 11 avril 1989
- 93% de ce phénomènes ont lieu entre décembre et la mi-avril
Certaines dépressions font cependant exception :
JOTI s'est ainsi formé fin octobre 1982
tandis qu'une dépression modérée s'est formé en juillet 1973

Sur 50 saisons de 1968 à 1997 nous avons :
- une variabilité du nombre de phénomènes cycloniques moindre que
sur le Pacifique sud-ouest
- en moyenne on enregistre 5 phénomènes tropicaux par saison dont
1,8 cyclones, 1,3 dépression tropicale forte et 1,8 modérée

- depuis 1968 un nombre de systèmes cycloniques plus élevé que
sur la période 1947-1967
sur cette période, la moyenne n’est que de 4,6 phénomènes par saison
alors qu’elle est de 5,2 sur la période 1968-1997 dont 2,4 cyclones
Avant l’apparition des satellites certains phénomènes n’ont sans doute pas été répertoriés ou ont été sous évalués par les prévisionnistes qui ne disposaient pas
des moyens actuels
Les périodes étant différentes, il est aussi difficile de comparer directement
ces valeurs à celles du domaine Pacifique Sud-Ouest

 


Comparaison entre la zone Nouvelle-Calédonie et le Pacifique Sud

Nombre de phénomènes tropicaux par saison
entre les deux domaines géographiques
sur une période de 25 ans (de 1968 à 1997)


- sur 266 phénomènes observés dans le Pacifique Sud pendant la période 1968-1997,
152 sont passés sur la zone Nouvelle-Calédonie soit 57%

- le pourcentage est encore plus grand quand il s’agit des cyclones car
71 sur 117 sont passés dans notre zone (60,6%)

- on peut donc en conclure que l’archipel Calédonien se trouve au coeur
de l’activité cyclonique du bassin Pacifique Sud

En ce qui concerne la distribution du nombre de phénomènes par saison

- dans la zone Nouvelle-Calédonie on a observé 11 saisons avec
5 phénomènes tropicaux sur les 29 saisons
On constate que cette distribution est relativement stable sur cette zone puisque
l'on a observé 83% de saisons cycloniques avec de 4 à 7 phénomènes par saison
La médiane est de 5 phénomènes par saison cyclonique alors que la moyenne est de 5,2

- pour le Pacifique Sud, nous obtenons une moyenne de 9,2 phénomènes
par saison cyclonique
et une médiane de 9,0
La valeur maximale n'est que de 5 saisons avec 9 phénomènes cyclonique
toujours pour 29 saisons
Il y a une plus grande dispersion que pour la zone Nouvelle-Calédonie puisque pour obtenir
83% des cas, il faut faire la somme des valeurs comprises entre 6 et 12 phénomènes
par saison,ce qui sous-entend une répartition par saison cyclonique très variable

Répartition mensuelle des phénomènes cycloniques

- la saison cyclonique s’articule autour du mois de février qui est le pic d’activité
avec en moyenne 2,4 phénomènes tropicaux sur le domaine Pacifique Sud
(27% des cas)

- en outre, on peut considérer que cette saison s’étale de décembre à avril
car 90% des épisodes cycloniques sont répertoriés pendant cette période
Plus des 2/3 de ces phénomènes se produisent pendant le premier trimestre de l'année
qui est donc la période de danger maximum

Début et fin de saison cyclonique :

Les valeurs extrêmes pour le domaine Pacifique Sud sont :
- début de saison le plus précoce, le 19 octobre en 1972, le plus tardif 29 janvier en 1986
- fin de saison la plus précoce 21 mars en 1971, la plus tardive 10 juillet en 1973

Les valeurs extrêmes pour le domaine Nouvelle-Calédonie sont
:
- début de saison le plus précoce 31 octobre en 1982, le plus tardif 07 mai en 1991
- fin de saison la plus précoce 26 février en 1984, la plus tardive 10 juillet en 1973

Durée de la saison cyclonique :
- 50% des débuts de saison sont répertoriés entre le 27 novembre et le 10 janvier (zone Nouvelle-Calédonie) ou entre le 13 novembre et le 25 décembre (Pacifique Sud)
- la date de début de saison la plus probable (50%) est le 21 décembre pour la zone Nouvelle-Calédonie et le 8 décembre pour la zone Pacifique Sud
- 50% des fins de saison sont répertoriées entre le 19 mars et le 22 avril (zone Nouvelle-Calédonie) ou entre le 9 avril et le 12 mai (Pacifique Sud)
- la date de fin de saison la plus probable (50%) est le 03 avril pour la zone Nouvelle-Calédonie et le 22 avril pour la zone Pacifique Sud
- 50% des saisons durent de 78 jours à 137 jours (zone Nouvelle-Calédonie) ou entre 108 jours et 167 jours (Pacifique Sud)
- la saison la plus longue a été de 226 jours en 1972/1973 pour la zone Nouvelle-Calédonie et de 264 jours, la même saison, pour la zone Pacifique Sud
- la plus courte a été de 5 jours en 1990/1991 (zone Nouvelle-Calédonie) avec un seul phénomène et de 71 jours en 1980/1981 (Pacifique Sud)
- la durée la plus probable d’une saison est de 100 jours pour la zone Nouvelle-Calédonie et de 136 jours pour la zone Pacifique Sud


Ce qu’il faut retenir
:

- Dans le Pacifique Sud (période 1968/1997)

On enregistre en moyenne 9,2 phénomènes tropicaux par saison dont 4,0 cyclones
On y observe aussi une importante variabilité inter-annuelle
Le foyer principal d’activité cyclonique se trouve à l’ouest de la longitude 180°

Deux noyaux de concentration maximale se trouvent au Nord des Chesterfield et entre la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu



- Dans la zone Nouvelle-Calédonie (période 1968/1997)


On observe en moyenne 5,2 phénomènes tropicaux dont 2,4 cyclones
Ce nombre est assez stable d'une saison à l'autre contrairement à ce qui se passe sur l'ensemble du Pacifique Sud

Notons que ces chiffres sont légèrement plus faibles sur la période 1947/1997,
mais que cela s'explique par l'apparition des satellites météorologiques qui ont permis une meilleure détection
Les 2/3 des phénomènes tropicaux sont observés pendant le premier trimestre de l'année (avec un maximum en février) et 90% le sont pendant la période de décembre à avril
Les phénomènes tropicaux subissent une évolution dans leur déplacement nord-sud
Ils atteignent leur maximum d'intensité entre les latitudes 18°S et 20°S
pour ensuite s'affaiblir dans leur déplacement vers le Sud-Est qui est la direction de déplacement privilégiée au sud de la latitude 20°S dans la zone Nouvelle-Calédonie


L'ensemble des chiffres et des cartes permettent d'affirmer que l’archipel Néo-Calédonien est situé au coeur de l’activité cyclonique du bassin Pacifique Sud
Avec une fréquence de 75%, pour la zone Nouvelle-Calédonie, la saison cyclonique débute après le 27 novembre se termine avant le 22 avril soit 146 jours
entre ces deux dates (même si 75% des saisons durent moins de 137 jours).
De la même façon (avec une fréquence de 75%) dans le Pacifique Sud la saison cyclonique débute après le 13 novembre se termine avant le 12 mai soit 180 jours
entre ces deux dates (même si 75% des saisons durent moins de 167 jours)
La durée la plus probable d’une saison est de 100 jours pour la zone Nouvelle-Calédonie et de 136 jours pour la zone Pacifique Sud


Les statistiques changent lors d'un phènome El Nino, La Nina ou neutre

En effet durant un épisode El nino, La Nia ou neutre les statistiques en matière de systèmes cycloniques changent
comme vous pouvez le constater sur ces diagrammes

Hémisphère Sud
Nombre moyen de cyclones tropicaux
durant les 36 dernières années (1969 - 2006)
Nombre moyen de cyclones tropicaux
durant les annés El Nino
durant les 36 dernières années (1969 - 2006)
Nombre moyen de cyclones tropicaux
durant les années Neutre
durant les 36 dernières années (1969 - 2006)
Nombre moyen de cyclones tropicaux
durant les années La Nina
durant les 36 dernières années (1969 - 2006)