Info cyclonique : le cyclone annulaire
  Généralités Globe Hémisphère Nord Hémisphère Sud Météorologie Glossaire Conversion

Qu'est ce que le cyclone ou l'ouragan annulaire ?

Un cyclone ou ouragan annulaire est un système qui présente un large et sysmétrique oeil recouvert par un fin anneau d'intense convection
(large symetric eye surrounded by a thick ring of intense convection)
Ce type de système n'est pas enclin aux fluctuations en intensité associé avec le cycle de remplacement de l'oeil, contrairement aux cyclones tropicaux intenses
Les prévisionnistes ont du mal à prédire le comportement des ouragans ou cyclones annulaires

L'ouragan Isabel montrant une structure d'ouragan annulaire
Notez le large oeil (partiellement rempli par des mésovorticités du mur de l'oeil)
avec peu de bandes spiralées autour de l'extérieur du système


Caractéristiques :

- l'ouragan ou cyclone annnulaire est symétrique selon chaque axe radial, c'est à dire très circulaire en apparence
Ils manquent de bandes pluvieuses en forme de spirales qui sont la caractéristique des cyclones tropicaux typiques
Après avoir atteint un pic d'intensité ils s'affaiblissent plus lentement qu'un cyclone non annulaire d'une même intensité
Cependant la plupart des ouragans annulaires ont les caracérsitiques annulaires seulement durant une portion de leur vie


- les ouragans annulaires semblent être moins affectés par les variations diurnes ou du jour

- la plupart des ouragans annulaires ont des pic d'intensité supérieurs à 85 knots et atteignent à plus de 85% leur potentiel maximum théorique

- ils maintiennent leur intensité plus longtemps après avoir atteint leur summum, et donc s'affaiblissent plus lentement après

- les ouragans ou cyclones annulaires sont très rares
Très peu de systèmes ont tous les critères, par contre beaucoup de systèmes ressemblent aux ouragans ou cyclones annulaires en ayant certains critères
Moins de 1% d'ouragan dans le bassin Atlantique Nord rencontre toutes les conditions environnementales associées aux ouragans annulaire
Dans le Pacifique Est les conditions sont plus fréquentes mais rare également ce qui fait que seulement 3% des ouragans du Pacifique les rencontrent

La recherche des caractéristiques et de la formation des cyclones ou ouragans annulaires est encore à ses tous débuts
La première classification remonte à 2002, peu de choses sont connues quant à savoir comment il se forme et pourquoi certains sont capables de maintenir
leur intensité dans des conditions hostiles

Quelques une des conditions associées avec un ouragan annulaire :
- une intensité de 85% ou plus par rapport à leur potentiel d'intensité maximum
- un faible cissaillement de l'est ou du sud-est
- un vent froid de l'est à très haute altitude (au niveau de pression 200 hPa)
- une température de la mer constante comprise entre 24,5°C & 28,5C
- un manque de "relative eddy flux convergence " au niveau de pression 200 hPa

Quelques ouragans ou cyclones annulaires :
- ouragan Luis en 1995
- ouragan Edouard en 1996
- ouragan Isabel en 2003
- ouragan Epsilon en 2005
- ouragan Daniel en 2006
- cyclone Dora en 2007
- cyclone Hondo en 2008
- cyclone Haruna en 2013

Ouragan Daniel durant la saison 2006, dans le Pacifique Nord-Est
avec un oeil large et bien défini, qui a atteint la catégorie 4 pendant une longue période et dans une partie du Pacifique qui normalement à ce moment n'offrait pas
des conditions favorables pour une catégorie 4

Cyclone Dora dans le bassin Océan Indien Sud-Ouest en 2007

Cyclone Hondo dans le bassin Océan Indien Sud-Ouest en 2008,
qui est resté cyclone tropical intense pendant plus de 3 jours

Cyclone Haruna dans le bassin Océan Indien Sud-Ouest en 2013,
près des côtes de Madagascar