Depuis 2003...là où déferle la houle et rugit la mer, contre vents et marées...
BASSIN OCÉAN INDIEN SUD-EST
Australie
Papouasie Nouvelle Guinée
Indonésie
LA SAISON CYCLONIQUE 2008-2009 DU BASSIN OCÉAN INDIEN SUD-EST
Carte des systèmes tropicaux
Détails des systèmes cycloniques
Nom
Date
Vent
en km/h
sur 10 minutes
Pression minimum
en hPA
Tempête tropicale
ANIKA
17 - 22 novembre
95 km/h
(= 50 knots)
984
Cyclone tropical 4
17 - 29 décembre
176 km/h
(= 95 knots)
948
Tempête tropicale
08 - 12 janvier
85 km/h
(= 45 knots)
987
Tempête tropicale
22 - 27 janvier
95 km/h
(= 50 knots)
980
Tempête tropicale
02 - 10 février
95 km/h
(= 50 knots)
983
Tempête tropicale
01 - 05 mars
75 km/h
(= 35 knots)
998
Cyclone tropical 4
12 - 24 mars
165 km/h
(= 90 knots)
958
Tempête tropicale
25 - 28 avril
75 km/h
( = 40 knots)
998
* voir pacifique sud car cyclone "commum" :
naissance pacifique sud, mort océan indien sud-est






Résumé de la saison cyclonique
La saison cyclonique a débuté le 17 novembre 2008 avec la formation de la tempête tropicale Anika,
c'est à dire 16 jours après la date de début de saison, le 1er novembre
et s'est terminée avec la tempête tropicale Kirrily se dissipant le 28 avril
soit 2 jours avant la date de fin de saison, le 30 avril

Il y a eu 7 systèmes tropicaux nommés avec 5 tempête tropicale & 2 cyclones tropicaux,
une saison dans la norme (moyenne : 6 systèmes dont 3 cyclones)

Le système le plus fort a été Billy
avec une pression de 948 hPa et des vents moyens de 176 km/h
Classification Australienne
Dénomination
Catégorie
Vent sur
10 mn en km/h
Rafales
en km/h
Tropical Cyclone
1
63 - 88
90 - 125
Tropical Cyclone
2
89 - 117
125 - 164
Severe tropical Cyclone
3
118 - 159
165 - 224
Severe tropical Cyclone
4
160 - 200
225 - 279
Severe tropical Cyclone
5
+ 200
+ 280
Attention : le vent maximum en surface sur 1 minute ne correspond pas au vent moyen
sur 10 minutes pour une même pression, il est plus élevé
 
 
Le site CycloneXtrème est depuis 2003 un site personnel et ne dépend d'aucun centre météorologique officiel
Il ne remplace en aucune façon les organismes gouvernementaux de prévisions cycloniques et d'alertes