Depuis 2003...
INFOS & TECHNIQUES
Toutes les dernières informations et techniques sur les cyclones, ouragans, typhons, tempêtes et dépressions tropicales
DES RECORDS D'INACTIVITÉ CYCLONIQUE
Un nouveau record "d'inactivité" tropicale en 2007
L' ancien record pour l'inactivité tropicale datait de 1984 entre la tempête Kamisy après sa traversée de Madagascar le 15 avril et la tempête tropicale Alma le 17 mai soit 33 jours

Le record d'inactivité a été battu cette année : en effet la tempête tropicale Cliff dans le Pacifique Sud est redevenue dépression le 6 avril 2007
et depuis lors il y a eu Andréa dans l'Atlantique le 9 mai 2007 mais qui était une tempête sub- tropicale et enfin le 13 mai 2007 la tempête tropicale Akash
dans le bassin Océan Indien Nord, soit 35 jours
Andréa qui s'est formée dans l'Atlantique Nord le 9 mai 2007 était une tempête subtropicale !
Et en fait, Météo France a relaté les 11 et 12 avril derniers l'existence d'une dépression subtropicale avec des vents sur 10 minutes de 35kt/45kt
ce qui correspond à des vents de tempête subtropicale
Donc pour être honnête, la période d'inactivité a commencé le 12 avril et a pris fin le 9 mai : cela fait seulement 27 jours !
Pourquoi aucune activité dans le bassin Océan Indien Sud-Ouest ?

Quelques explications possibles :
- Il y a eu des anomalies assez marquées dans la circulation à la fois en basse altitude et haute altitude, et aussi dans la répartition des zones de hautes et basses pressions
- Pour la zone Sud -Ouest de l’Océan Indien, les conditions sèches et calmes qui ont dominé en janvier sont liées à :
*Un flux de mousson transéquatorial en provenance de l’Inde plus faible que la normale : si l'on dit que la mousson regénère la ZCIT c'est tout simplement du fait
qu'un apport de mousson augmente la convergence (ou conflit) avec l'alizé dans la ZCIT, c'est ce conflit qui provoque le soulèvement de la masse d'air humide
vers la haute atmosphère sèche et froide et provoque donc la formation de masses nuageuses importantes
Ce qui rend à terme une ZCIT belle, étendue et active c'est l'extension horizontale sur l'océan de ce conflit qui se renforce et se généralise

* En basses couches des conditions anticyloniques qui ont dominé sur les Mascareignes et au Sud, avec des pression plus élevées que la normale, à la fois à 30 jours et 90 jours
*En haute altitude des cisaillements plus forts que la moyenne (anomalie d’Ouest) défavorables à la formation de cyclones.

La conséquence : l’activité au sein de la ZCIT (zone de convergence intertropicale) a été réduite et reportée vers le Nord et à l’Est de l’Australie
où une étendue océanique anormalement chaude s’est développée

 
Le site CycloneXtrème est depuis 2003 un site personnel et ne dépend d'aucun centre météorologique officiel
Il ne remplace en aucune façon les organismes gouvernementaux de prévisions cycloniques et d'alertes