Encyclopédie cyclonique : bibliographies & filmographies
  Généralités Globe Hémisphère Nord Hémisphère Sud Météorologie Glossaire Conversion

Bibliographies et filmographies

L’ouragan se prête indéniablement au drame :
phénomène d’ampleur énorme affectant la vie de milliers de personnes, présage d’un destin imminent,
allure lente et menaçante à l’approche des côtes...
Tout cela en fait un élément théâtral idéal dans de nombreuses fictions
Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive de quelques romans, pièces de théâtre et films
qui ont utilisé les ouragans comme éléments dramatiques majeurs


« La Tempête » (1611) de William Shakespeare (titre original : « The Tempest »)
Inspirée par un ouragan qui a provoqué le naufrage du Sea View sur l’île des Bermudes en 1609
Dans la scène d’ouverture, Prospero invoque une tempête en mer par la magie pour qu’un bateau arrive sur l’île où il est exilé

« Wreck of the Hesperus » (1839) de Henry Wadsworth Longfellow
Bien que le vieux Marin « redoute un ouragan », le tempête de ce poème est plus probablement un « nor’easter »

Chita : A memory of Last Island (1889) de Lafcadio Hearn
Dans ce court roman, une jeune fille Cajun survit à l’ouragan de 1856 qui a balayé les installations de Last Island et est élevée par un pêcheur espagnol sur la côte de Louisiane

Sons of the Carolinas (1898) d’Elizabeth Carpenter Satterhwait
L’histoire d’un ouragan frappant les îles Sea près des côtes de Géorgie. Retenu pour son utilisation du dialecte local

Wed by Mighty Waves (1901) de Sue Greenleaf
Roman romantique avec pour toile de fond l’horreur de l’ouragan de Galveston

Typhon (1903) de Joseph Conrad (et traduit par André Gide) (titre original : Typhoon)
Dans cette nouvelle, un bateau à vapeur tombe dans le griffes d’un typhon dans le sud de la mer de Chine

Hurricane in Galveston (1913), réalisé par King Vidor
Originaire de Galveston, King Vidor a survécu à l’ouragan de 1900 alors qu’il avait six ans. Il a fait ses débuts en tant que réalisateur avec cette bobine à l’âge de dix-neuf ans, racontant cette terrible tempête
Il en a écrit un compte-rendu fictionnel intitulé « Southern Storm » dans le numéro de mai 1935 du magazine « Esquire », quatre mois avant l’ouragan de Labor Day
(Fête du Travail aux Etats-Unis)

Porgy (1925) de DuBose et Dorothy Heyward
Ce roman raconte la vie d’un mendiant handicapé à Charleston en Caroline du Sud
Les Heyward en ont fait une pièce de théâtre en 1927 et ont collaboré avec George et Ira Gershwin pour en faire l’opéra « Porgy and Bess » en 1935
Dans l’opéra, un tournant majeur se produit lorsqu’un ouragan tombe sur Catfish Row et tue plusieurs personnages, modifiant le cours de la vie de chacun
Un film basé sur l’opéra est sorti en 1959, réalisé par Otto Preminger, et la BBC en a produit une version pour la télévision en 1993

The Cradle of the Deep (1929) de Joan Lowell
D’abord publié comme un récit autobiographique (16 ans à bord d’un navire de la marine marchande avec tous les détails, y compris les chatons qu’elle a sauvés
lorsque le bateau a brûlé au large des côtes australiennes), le livre a rapidement subi des attaques comme étant pratiquement totalement fictionnel,
le bateau arrivant notamment sain et sauf à Oakland
Pour sa défense, Joan Lowell a fait un film en 1934 intitulé « Adventure Girl » , réalisé par Herman C. Raymaker et tiré de son livre, dans lequel elle cherche un trésor maya
et affronte un ouragan au large des côtes du Guatemala. Personne n’a été convaincu
C’est Sim Aberson, une fois encore, qui a déterré cette vieille pomme de discorde

China Seas (1935), réalisé par Tay Garnett
Clark Gable joue le rôle d’un capitaine de navire navigant entre Hong-Kong et Singapour et tiraillé entre Jean Harlow et Rosalind Russell
En plus de combattre des pirates malais, il doit sortir son bateau d’un typhon
Vingt ans plus tard, Clark Gable est retourné à Hong Kong pour jouer dans « Soldier of Fortune » (1955) dans lequel il tombe amoureux de Susan Hayward
alors qu’un typhon ravage la ville
La tempête est ici davantage une métaphore et apparaît à l’écran comme une grosse ligne de grains

Hurricane, roman des mers du sud (1935) de Charles Nordhoff et James Norman Hall (titre original : Hurricane)
Le duo qui a co-écrit la trilogie Les Révoltés du Bounty (titre original : Mutiny on the Bounty) s’est à nouveau réuni pour nous offrir ce conte parlant d’un typhon dévastateur
en Polynésie Française qui bouleverse l’existence des habitants de l’île de Manukura
Ce roman a donné naissance à deux films, l’un en 1938 avec Dorothy Lamour et Jon Hall puis un remake en 1979 avec Mia Farrow et Dayton Ka’ne
Une chanson de la première version, « The Moon of Manukura », est devenue un grand succès
Le remake de 1979 a marqué la fin de la carrière de Dayton Ka’ne. Afin d’exploiter le succès du premier film, Dorothy Lamour a fait partie du casting de « Her Jungle Love »,
dans lequel Ray Milland échoue sur son île à cause d’un typhon, puis elle a partagé la vedette avec Robert Preston dans « Typhoon » de la Paramount
En 1951, Jon Hall faisait son retour avec Marie Windsor dans « Hurricane Island », dans lequel un chaman invoque un ouragan pour se venger de Juan Ponce et de son gang

Their eyes were watching God (1937) de Zora Neale Hurston
Les personnages principaux survivent à l’ouragan de Lake Okeechobee en 1928 mais en subissent les conséquences dévastatrices
Adapté en téléfilm en 2005 avec Halle Berry et Michael Ealy

When Tomorrow Comes (1939) réalisé par John Stahl
Charles Boyer, pianiste et concertiste, et Irene Dunne, organisatrice de mariage, sont coincés dans une église par la marée de tempête provoquée par le grand ouragan
de Nouvelle Angleterre, et doivent s’efforcer de régler leurs problèmes relationnels
Oscar de la meilleure bande-son, sans doute grâce aux vents de l’ouragan

Maria la tempête (1941) de George R. Stewart (titre original : Storm)
En fait, ce roman ne parle pas d’un ouragan mais d’un cyclone extratropical
Toutefois, je lui accorde une mention honorable parce qu’il montre un jeune météorologiste qui a pour habitude de donner des noms aux tempêtes
Cela a aidé à populariser l’idée de nommer les ouragans
Disney en a tiré un film pour la télévision « A Storm named Maria » en 1958 et le roman a inspiré la chanson « They Call the Wind Maria » dans la pièce de théâtre
« Paint your Wagon » de Lerner et Lowe en 1951

Key Largo (1948) de Richard Brooks, réalisé par John Huston
Ce film est interprété par Humphrey Bogart et Lauren Bacall et est plus ou moins inspiré d’une pièce de Maxwell Anderson de 1939
Le truand Edward G. Robinson retient plusieurs personnes en otages dans un hôtel des Keys alors qu’un ouragan menace

La Furie des tropiques (1949) d’Herman Wouk (titre original : Slattery’s Hurricane)
A Miami juste après la deuxième guerre mondiale, un homme cherche la rédemption en pilotant une mission de reconnaissance dans un ouragan pour un copain de la Navy
Le film est sorti en 1949 avec Richard Widmark et Veronica Lake. Il a eu suffisamment de succès pour que Wouk en tire une série pour un magazine et en 1951, le livre a été publié

Ouragan sur le Caine (1951) d’Herman Wouk (titre original : The Caine Mutiny)
Le moment clé à bord de l’USS Caine a lieu lorsque la flotte de Halsey fait une rencontre fatale avec le typhon COBRA
Wouk a adapté son roman en pièce de théâtre en 1953 avec Lloyd Noland et John Hodiak, puis en film en 1954 avec Humphrey Bogart et Van Johnson

Thunder Bay (1953) réalisé par Anthony Mann
Jimmy Stewart
est ingénieur et construit une plate-forme pétrolière au large des côtes de la Louisiane
Il surmonte une tempête sur sa plate-forme pour voir si cette dernière est suffisamment résistante

Hurricane Road (1954) de Nora K. Smiley et Louise V. White
Le roman d’un chemin de fer qui rejoignit la mer
Fiction qui rapporte la construction du chemin de fer d’Henry Flager jusqu’à Key West, l’ouragan dévastateur de 1906 qui l’a pratiquement détruit et l’ouragan de la Fête du Travail
de 1935 qui l’a achevé

Ferry to Hong Kong (1959) réalisé par Lewis Gilbert
Cette fois, c’est Orson Welles, capitaine de navire, qui combat les pirates et un typhon dans le sud de la mer de Chine
La question subsiste, les pirates sont-ils à l’origine des typhons ou vice versa ?

Les capitaines du Matecumbe (1961) de Robert Lewis Taylor (titre original : A Journey to Matecumbe)
Raconte l’histoire de deux jeunes hommes qui voyagent dans le Sud d’après-guerre et cherchent fortune dans les Florida Keys
En chemin, ils évitent des membres du Ku Klux Klan et survivent à un ouragan
Le livre a été adapté par les Studios Disney en 1976 sous le titre « Treasure of Matecumbe » avec Robert Foxworth et Joan Hackett

Hurricane Hannah (1962) raconté par Bob Cummings
Après le succès de « A storm named Maria » en 1958, le Monde Merveilleux de Disney a tourné un autre épisode sur le faux ouragan HANNAH pour la télévision
Ils ont utilisé des séquences réelles de l’ouragan CARLA filmées par un avion de la flotte civile des Hurricane Hunters, ainsi que des séquences du National Hurricane Center

Cyclone sur San Fernandez (1966) de Desmond Bagley (titre original : Wyatt’s Hurricane)
Sur une luxuriante île des Caraïbes, le météorologiste David Wyatt sait que l’ouragan MABEL va frapper malgré ce qu’annoncent les prévisions
Ajoutez-y une révolution politique et une touche de romantisme et vous obtenez un roman à suspense du milieu des années 1960

L’œil de la tornade (1967) de John Hersey (titre original : Under the Eye of the Storm)
Deux couples conduisent leur yole dans le cœur d’un ouragan et dans la tempête de leurs relations

Hurricane in the Keys (1968) d’Henry Hayes Stansbury
Ce roman publié à compte d’auteur relate la menace d’un ouragan de catégorie 5 sur les Florida Keys et la décision du président des Etats-Unis d’ensemencer la tempête

Devil Walks on Water (1969) de John F. Murray
Roman basé sur les récits des survivants de l’ouragan de 1938 en Nouvelle Angleterre

Au cœur de l’orage (1969) de Richard Newhafer (titre original : On the Wings of the Storm)
Histoire de hold-up qui se déroule à Palm Beach alors que l’ouragan MARGO est en approche

Marooned (1969) réalisé par John Sturges
Trois astronautes d’Apollo sont coincés dans leur capsule orbitale après que leurs fusées de retour soient tombées en panne et Gregory Peck (de la NASA) doit lancer
la fusée de secours de David Jansen dans l’œil d’un ouragan

Hurricane Alert (1970) de Walter T. Donovan
Dans ce film qui prend aux tripes, un directeur de la Protection Civile d’un comté de Floride doit se battre contre la corruption politique alors que l’ouragan HANNAH approche

Hurricane Hunters (1972) de William C. Anderson
Ce roman se concentre sur les vies et les amours des Chasseurs d’Ouragans de l’US Air Force. Il a été adapté pour la télévision en 1974 sous le titre « Hurricane »
avec Martin Milner et Frank Sutton

Condominium (1977) de John McDonald
Des habitants d’une copropriété dans le sud-ouest de la Floride sont la proie de promoteurs immobiliers sans scrupules, de défauts de construction et d’un ouragan
dans le Golfe du Mexique
Adapté pour la télévision en 1980 avec Barbara Eden et Steve Forrest

Cat Five (1977) de Robert P. Davis
Alors qu’un ouragan de catégorie 5 menace le luxueux Palm Beach, les chercheurs sur les ouragans sont déchirés dans un triangle amoureux torride

Storm Center (1983) d’Elizabeth Verner Hamilton
Roman basé sur les récits des membres de sa famille, survivants du Grand Ouragan de 1893 qui a frappé Charleston en Caroline du Sud

La mère des tempêtes (1994) de John Barnes (titre original : Mother of Storms )
Quand quelqu’un provoque une série d’explosions sous-marines, la fusion des hydrates de méthane libère de grandes quantités de méthane ce qui accélère le réchauffement global
et la formation d’ouragans
L’unique espoir réside dans un astronaute

Stormy Weather (1996) de Carl Hiassen
Dans ce roman inspiré par l’ouragan ANDREW, la vie des gens qui ont déjà subi le passage d’un ouragan dévastateur est une fois de plus bouleversée par des escrocs,
des entrepreneurs véreux et un ancien Lieutenant Gouverneur

One August Day (1998) de Charlotte Morgan
Revisite l’ouragan CAMILLE en 1969 et ses impacts sur la vie des habitants des côtes du Golfe du Mexique

Gingerbread Man (1998) réalisé par Robert Altman
Un groupe de gens de Savannah est coincé par un ouragan alors qu’un échappé de l’asile, Robert Duval, les menace de se venger d’eux

Virus (1999) réalisé par John Bruno
L’équipage d’un remorqueur cherche refuge pendant un typhon à bord d’un navire de recherche russe pour s’apercevoir que ce dernier est occupé par des extra-terrestres
qui voient l’humanité comme un virus qu’ils essayent d’exterminer
Avec Jamie Lee Curtis et William Baldwin dans les rôles principaux

Storm Tracker (1999) réalisé par Harris Done
Ce téléfilm est joué par Martin Sheen, général renégat de l’US Air Force, et Luke Perry, professeur de météorologie à l’Université de Miami qui se retrouve impliqué
dans le projet du général de maîtriser les ouragans

Dans l’œil du cyclone (1999) de Dick Francis (titre original : Second Wind)
Dick Francis s’éloigne du milieu hippique pour raconter l’histoire d’un météorologiste de la BBC qui part faire à la chasse à l’ouragan

Windows on Heaven (2000) de Ron Rozelle
Roman basé sur les récits de l’ouragan de Galveston en 1900 lors duquel 8 000 personnes ont péri

Gale Force (2002) réalisé par Jim Wynorski
La sécurité des participants à un reality show sur des îles tropicales est menacée à la fois par le producteur et par un ouragan de catégorie 5

Zero Hour (2003) de Benjamin E. Miller
L’Antarctique est en train de fondre et ses eaux soudainement chaudes menacent d’engendrer un super ouragan
Un professeur du MIT (Massachusetts Institute of Technology) reconnu dans le monde entier est consulté sur sa théorie des hypercanes, et il y a un truc
avec ces dingues de pingouins

Hurricane : Of the 1900 Galveston Hurricane (2004) de Janice A. Thompson
Un roman édifiant sur les gens de Galveston qui ont survécu à l’ouragan de 1900 et reconstruit leur ville

Hurricane 38 (2004) de Gaylord Meech
Basé sur de nouveaux récits et des lettres aux familles, ce roman parle des gens bloqués par le grand ouragan de 1938 en Nouvelle Angleterre

Category 6 : Day of Destruction (2004) réalisé par Matt Dorf
Ce téléfilm tourné par la CBS avec Thomas Gibson et Nancy McKeon était d’abord supposé parler d’une énorme panne d’électricité paralysant Chicago (titre original : « Overload »)
mais après la très active saison cyclonique de 2004, ils y ont ajouté un ouragan (catégorie 6, sur le lac Michigan), des tornades et Randy Quaid en chasseur de tornade

Storm Chasers (2004) de Paul Quarrington
Un chasseur de tempêtes vole dans Dampier Cay pour filmer un ouragan en approche, et il y croise le chemin de plusieurs paumés qui cherchent refuge dans la tempête
pour oublier leurs existences misérables

Whirlwind (2004) de Michael Grant Jaffe
Un présentateur TV de Caroline du Nord rencontre gloire et fortune après avoir été catapulté à l’antenne à la façon de Dan Rather pendant l’ouragan ISABEL et
tente de sortir son épingle du jeu

Category Five (2005) de Phillip S. Donlay
Un homme mystérieux trouve une organisation scientifique qui s’appelle EcoWatch
Quand il pilote son jet dans un ouragan avec des vents à 480 km/h et se trouve coincé dans l’œil, il doit faire le ménage dans son passé pour s’en sortir

14 Hours (2005) réalisé par Greff Chanpion
Ce téléfilm est plus ou moins basé sur l’évacuation des patients d’un hôpital de Houston alors que la tempête tropicale ALLISON menace d’inonder la zone

Category 7 : The End of the World (2005) réalisé par Dick Lowry
CBS a dû penser que « Category 6 » n’était pas suffisant, alors ils ont fait cette suite
Tommy Tornado, joué par Randy Quaid, est le seul personnage qui ait été gardé pour cette suite, ce qui est ironique puisque c’est le seul personnage principal qui mourait
dans le premier volet
Des bouts de métal qui tombent de la mésosphère se mélangent avec des îlots de chaleur urbains pour donner naissance à des super tempêtes qui englobent tout (hein ? ?)
Le meilleur moment, c’est à la fin, quand Gina Gershon assure à tout le monde que la FEMA (Federal Emergency Management Agency) sera là pour les aider
quand le désastre se produira

Invasion (2005-6) réalisé par Thomas Schlamme
Cette série télé d’ABC se déroule à Homestead en Floride après qu’un ouragan dévastateur ait libéré une race d’extra-terrestres, des créature tentaculaires phosphorescentes
qui transforment les Chasseurs d’Ouragans de l’US Air Force en hybrides surhumains
La série a été annulée après la première saison sans répondre à la question « est-ce qu’il y a davantage d’hommes-calamars à cause du réchauffement global

Der Untergang der Pamir (2006) réalisé par Kaspar Heidelbach
« The Loss of the Pamir » est un récit fictionnel du naufrage du « Pamir », voilier allemand, lors de l’ouragan CARRIE en 1957

Katrina’s Wake (2006) réalisé par Kathilynn Phillips
Récit fictionnel d’une famille coincée dans un grenier par les inondations qui ont suivi Katrina dans le Ninth Ward de la Nouvelle Orléans

Honeymoon Hurricane (2006) de Pamela Rowan
Plusieurs personnes, dont un couple en lune de miel, se dirige vers Sanibel Island pour les vacances et y restent bloquées pendant un ouragan

Au cœur de l’ouragan (2006) de Karen Harper (titre original : Hurricane)
Deux parents célibataires tentent désespérément de retrouver leurs enfants alors qu’un ouragan dévie sa trajectoire et menace leur communauté du sud-ouest de la Floride

Hurricane Hannah (2006) de Sue Civil-Brown
Une pilote de jet qui s’appelle Hannah atterrit en urgence sur une petite île tropicale et doit attendre que l’ouragan HANNAH soit passé, tout en se familiarisant
avec les excentriques insulaires

The Mote in Andrea’s Eye (2006) de David Niall Wilson
Des gens qui ensemencent les tempêtes se battent contre un ouragan monstrueux mais celui-ci disparaît dans le triangle des Bermudes avec l’avion d’ensemencement

Superstorm (2007) réalisé par Julian Simpson
Film réalisé pour la BBC, avec Tom Sizemore et Nicola Stephenson
Dans le futur, le réchauffement global a engendré des ouragans plus gros et plus dévastateurs
Le projet StormShield est créé pour, une fois encore, chercher à modifier les ouragans
Toutefois, quelqu’un semble décidé à utiliser leur technologie même si les scientifiques font face à des dilemmes moraux
A l’origine en trois parties sur la BBC, il a été réduit à deux heures quand il a été rediffusé aux Etats-Unis par Discovery Channel

Rebel Island (2007) de Rick Riordan
Encore un couple en lune de miel bloqué sur une île alors qu’un ouragan monstrueux approche
Cette fois, ils doivent résoudre un meurtre et se confronter à leur passé avant que la tempête frappe
Et vous pensiez que c’était compliqué d’acheter du contreplaqué avant un ouragan ?

Acts of Nature (2007) de Jonathon King
Un inspecteur de police et son amie, également dans la police, voient leur vacances dans un camp de pêche en Floride interrompues par un ouragan, des pilleurs et des terroristes

Category 7 (2007) de Bill Evans and Marianna Jameson
Un ex agent de la CIA conduit des expérimentations de modification du temps et des ouragans

Blown Away! (2007) de Joan Hiatt Harlow
Durant le Labor Day Hurricane

Elevator (2008) de Angela Hunt
Des personnes sont bloquées dans un ascenceur pendant que l'ouragan Félix menace

Hurricane (2008) un roman de Terry Trueman
Basé sur la dévastation de l'ouragan Mitch sur le Honduras

Storm Seekers (2008) de George Mendeluk
Une météorologiste envoyée par le National Storm Center pour voler dans un ouragan menaçant Jacksonville afin de récuper des données

Babylon Rolling (2008) un roman de Amanda Boyde
La Nouvelle Orléans ménacée par l'ouragan Ivan

City of Refuge (2008) un roman de Tom Piazza
Les habitants de la Nouvelle Orléans doivent prendre des décisions vitales alors que l'ouragan Katrina menace la ville

Hurricanes in Paradise (2010) de Denise Hildreth
Un directeur des relations publiques dans un hôtel des Bahamas commence sa journée quand un ouragan se dirige vers l'île