Info cyclonique : lieu de formation
  Généralités Globe Hémisphère Nord Hémisphère Sud Météorologie Glossaire Conversion

Lieu de formation des systèmes tropicaux

Normalement les zones suivantes produisent très rarement des systèmes tropicaux contrairement aux 7 bassins cycloniques officiels


Tous les systèmes mentionnés dans les 5 premiers paragraphes présentent des points communs et sont souvent nommés

des T.L.C (Tropical Like Cyclone)


L'Atlantique Sud

Des eaux moins chaudes (courant de Benguela), l'absence d'une zone de convergence inter-tropicale, et la présence de cisaillement vertical du vent
contribuent à rendre très difficile la formation de cyclones tropicaux dans cette région


On y a toutefois observé des phénomènes que l'on classifie souvent comme des
T.L.C (Tropical Like Cyclone)

- en avril 1991, une faible tempête tropicale (vents 65 km/h) au large de l'Afrique (qui a touché l'ile de Sainte-Hélène)

- en janvier 2004 : une dépression tropicale (pression : 1003 hPa, vents : 55 km/h) avec un petit CDO et des bandes bien définies localisée
à 280 km au sud-est de Salvador, Brésil

- en mars 2004 : l' ouragan Catarina (parfois aussi appelé Aldonça), qui frappa la côte brésilienne


- en février 2006 : une tempête tropicale (avec des vents de 100 km/h) à 1100 km au sud-est de Rio de Janeiro



- en mars 2010 : la tempête tropicale Anita (avec des vents de 85 km/h) au large du Brésil


- en mars 2011 : la tempête tropicale Arani (avec des vents de 74 km/h) au large du Brésil



La Méditerrannée

Des systèmes cycloniques qui semblent apparentés par leur structure à des cyclones tropicaux se produisent parfois dans le bassin méditerranéen

La nature tropicale de ces tempêtes demeure matière à débats et sont souvent assimilés à des T.M.S. (Tropical-like Mediterranean Storm)
ou des Medicane (Mediterranean hurricanes) qui font partie de la famille des T.L.C. (Tropical-Like Cyclone)


De telles tempêtes se sont formées à pluiseurs reprises en automne :
- septembre 1947
- septembre 1969
- janvier 1982
- septembre 1983

- du 14 au 18 janvier 1995, en Méditerranée Centrale
- du 11 au 13 septembre 1996, en Méditerranée Occidentale
- du 6 au 11 octobre 1996, en Méditerranée Occidentale et Centrale
- du 25 au 28 mai 2003, en Méditerranée Occidentale
- du 17 au 19 octobre 2003, en Méditerranée Occidentale
- du 26 au 29 octobre 2005, en Méditerranée Centrale
- du 13 au 16 décembre 2005, en Méditerranée Centrale et Orientale


Une tempête méditerranéenne de type T.M.S. (Tropical-like Mediterranean Storm) consiste en un système dépressionnaire très resserré,
composé d'une structure nuageuse axisymétrique, à forte composante convective, générant des vents forts (vents moyens ordinairement supérieurs à force 8 Beaufort)
Ces caractéristiques conduisent certains T.M.S. à présenter sur une image satellite une morphologie très voisine à celle des tempêtes tropicales
voire des cyclones tropicaux lorsqu'ils développent un "oeil", sans en adopter toutefois ni les dimensions ni la violence

Dans l'histoire récente, l'un des cas de T.M.S. les plus spectaculaires est celui qui a concerné la Méditerranée orientale en janvier 1995
Il a en effet a développé un oeil parfaitement distinct, comme en témoignent cette image satellite prise le 16 janvier 1995


Plus récemment en 2014 un nouveau TMS ou Medicane (une tempête hybride avec la double caractéristique d'un système tropical & extra tropical)
s'est formé le 7 novembre en mer Méditerranéenne et est passé sur l'île de Malte avec une nette baisse de pression observée mais également un double pic de vents
avec un calme entre les 2 relevés à l'aéroport de Luqa (ce qui correspondrait à un passage de l'oeil)


Image radar lorsque le Medicane passe le long de la côte est de Sicile avec la formation d'un mur de l'oeil


L'Espagne

Des systèmes cycloniques qui semblent apparentés par leur structure à des cyclones tropicaux sont apparues pour la 1ère fois en 2005

La nature tropicale de ces tempêtes demeure matière à débats et sont souvent assimilés à des T.L.C. (Tropical-Like Cyclone)

Ainsi en 2005 2 phénomènes

En septembre, avec
Vince, 1er système cyclonique connu pour l'Espagne


et également la tempête tropicale Delta qui a frappé les îles Canaries


Les Grands Lacs - Amérique du Nord

Bien que très au nord, la grande superficie de ces Lacs peut devenir un terrain propice au développement convectif intense
quand leur température est à son maximum et que de l'air très froid d'altitude y passe en automne


Ainsi un ouragan en 1996 sur le Lac Huron, nommé Thingamabobbercane,
avait des caractéristiques similaires à celles d'un cyclone tropical ou subtropical, dont un œil au centre durant un temps bref


L'ouragan Huron a débuté comme un système de basse pression à coeur froid, puis graduellement a acquis un coeur chaud comme il s'évoluait
sur des eaux relativement chaudes (18°C) du lac Huron
L'ouragan Huron a développé un oeil sans nuage et des bandes spiralées de pluies et d'éclairs. C'est le seul cyclone hybride à coeur chaud qui a affecté le lac Huron



Le Pacifique Centre Nord

Une tempête inusuelle avec l'apparence d'un ouragan s'est formée à 900 miles des côtes de l'Oregon le 1er novembre 2006


Cette tempête est un hybride entre un cyclone tropical à coeur chaud, un cyclone extra tropical à coeur froid
et une tempête d'hiver pas commune appelée dépression polaire (Polar Low)
En effet il s'est formé par 41° Nord de latitude sur des eaux à 15-16°C ce qui est inusuellement froid et très au nord pour un tempête tropicale
Elle s'est formé à partir d'une tempête extra tropicale à coeur froid qui a navigué pendant 2 jours sur des eaux à 15-16°C
Ces températures étaient assez "chaudes" pour réchauffer le coeur du sytème et générer un oeil sans nuages et un mur de l'oeil avec d'intenses orages entourant l'oeil

Les bandes spiralées et l'oeil/mur de l'oeil sont très similaires de l'ouragan Epsilon de 2005 qui s'était formé sur des eaux à 22-23°C

Elle n'a pas été nommé par le CPHC d'Honolulu. Cette tempête hybride est rare dans le Pacifique centre et nous ne savons pas quoi faire avec celle-ci

Le satellite QuikSCAT a révélé des vents avec des vitesses de 50 knots
au sud du système

Les températures des hauts nuages dans le mur de l'oeil étaient comprises entre -42 à -53°C ce qui correspond des hauteurs de 35 000 à 40 000 pied

Malgré la similutide de celle-ci avec Epsilon et Vince,
elle ressemble plus à un ouragan qui s'est formé en 1995 sur la mer Méditérannée avec un température de mer 16°C

Ligne de l'équateur

Voilà le curieux cyclone 05A Agni qui s'est développé 28 novembre 2004 à moins de 150 km de l'équateur (le CDO : central dense overcast, se trouvant entre 0 et 2°)
En effet normalement un système ne pourrait exister à moins de 2° de latitude (voir les conditions de formation d'un système tropical)


De plus on peut se rappeler du typhon Vamei qui se trouvait le 27 décembre 2001 à 6h00Z vers 1.5°N et 104.4°E avec des vents à 75 knots mais aussi du
typhon
Bopha qui est le second typhon le plus au sud pour le bassin Pacifique Nord-ouest le 30 novembre 2012 à 6h00 UTC quand il était à 3.8° N avec des vents à 65 knots
Et également le typhon Kate le 17 octobre 1970 qui était positionné par 4.3°N et 130.3°E avec des vents de 108 knots :
c' est le plus fort typhon qui ait été observé près de l'équateur

Dans la même lignée
Bopha est le 2ème typhon extrême, avec des vents de 130 knots, le plus au sud dans le Pacifique Nord-Ouest le 1er décembre à 0h00 UTC par 6.1°N,
la 1ère place revenant à Kate qui atteint le stade de typhon extrême (vents > à 130 knots) par 6.0° N
Bopha est le 2ème typhon extrême le plus au sud dans le Pacifique Nord-Ouest le 3 décembre à 12h00 UTC avec des vents de 140 knots par 7.4°N,
la 1ère place revenant à Louise, en 1974, qui atteint le stade de typhon extrême (vents > à 140 knots) par 7.3°